Pêche à la ligne

Publié par in Histoires, Océan

Epeler les lettres de son prénom une par une et les offrir au vent pour les semer comme les gestes des hommes d’avant les tempos d’aujourd’hui le long des champs et des rivières pour qu’il récolte ses pensées et qu’il sache qu’elle attend que son fil de pêche ricoche de cercles en cercles sur l’eau même salée sillonne le sable estompe les contours de sa vie d’avant-hier protège les fils les siens au creux de ses souvenirs sans regrets qu’elle l’attend pour oublier la façon qu’il a de s’écarter pour respirer de croiser les jambes comme ça l’une sur l’autre de tourner son visage rond vers la lune ronde son double de cadrer la surface de la terre dans un format diapositive négatif positif d’une abeille qui déguste son butin d’une fleur qui se plisse sous le soleil d’une plage aux couleurs sépia qu’elle n’attend plus parce qu’il se tait désormais réfugié tout au bout de la ligne de fuite du silence.