Papilles

Publié par in Bleu électrique, Histoires

Délicats bourgeons sur la langue tassés les uns contre les autres, voués à la promiscuité et au train-train de la mastication, souvent sur la brèche pour conquérir le goût avant que le nez ne s’en mêle.
Là, maintenant, clandestinement, une papille, une seule, se cabre outrageusement pour dépouiller le chocolat et en récolter l’Or Noir.
Trophée.