Cousu de fil bleu

À terre

Publié par in Hématomes, Histoires

Au moment où glissait la porte vitrée du hall de l’aéroport, lui, l’homme important, entendit un craquement semblable à celui de ses pas sur la terre gelée. Dans son corps, ce bruit bref se propagea à la vitesse du son comme les nervures qui zigzaguaient sous la glace et sous laquelle l’eau froide se répandait en delta. Il chancela, mit un genou à terre et ne s’entendit plus respirer, sinon un souffle qui le balaya sèchement. Il ne se releva pas. Le hurlement des sirènes recouvrit son silence.

4

Hublot

Publié par in Hématomes, Histoires

Des yeux ronds. Aucun ovale. Des yeux ronds et bleus. Deux cercles de ciel bleu coincés entre deux rangées de cils. Et il parle. Il parle et il parle sans fin comme un trop plein maintes fois répété. Il dit, il dit qu’il fait, il dit qu’il croit, il dit qu’il est sûr, il dit que c’est comme ça, il dit qu’il a essayé, il dit que de toute façon. Il dit qu’il dit et ses yeux bleus se taisent. Ses yeux l’observent et la scrutent, silencieux. Et elle, elle…en savoir plus

3

Frigorifiée

Publié par in Hématomes, Histoires

Je suis glacée de l’intérieur. Je suis crispée, tendue ; j’ai besoin d’un pull, celui de mon enfance. J’ai si froid. Je n’ai aucun souvenir de l’accident ; juste un hurlement. Je suis allongée, dans cette chambre froide, blanche, carrelée du sol au plafond. Soudain des bruits de pas et de voix qui épèlent des noms, des numéros. Un long tiroir glisse. La lumière des néons me vrille le corps. Une main repousse le drap et découvre mon visage. « C’est elle ? », questionne une voix neutre. Une ombre en costume cravate se penche sur…en savoir plus

4

Igor

Publié par in Hématomes, Histoires

Je suis sûr qu’ils sont, déjà, tous partis à l’autre extrémité de la ville. Et pourtant, je les entends, encore, tout près de moi. Hurlent-ils, pour que leurs voix avalent la vitesse du son et s’arc-boutent, en chœur, au bord de mes tympans ? Ils scandent stoïques : « Igor, Igor …….. enGore, enGore ! » Alors, j’ai tout bu et dégluti, à condition que l’or de ces liquides soit d’un degré très élevé. Whisky, liqueurs, alcool à 90, white-spirit, j’ai testé l’acide, le salé, le sucré, l’amer, comme si je devais me protéger du poison…en savoir plus

0