À terre

Publié par in Hématomes, Histoires

Au moment où glissait la porte vitrée du hall de l’aéroport, lui, l’homme important, entendit un craquement semblable à celui de ses pas sur la terre gelée.
Dans son corps, ce bruit bref se propagea à la vitesse du son comme les nervures qui zigzaguaient sous la glace et sous laquelle l’eau froide se répandait en delta.
Il chancela, mit un genou à terre et ne s’entendit plus respirer, sinon un souffle qui le balaya sèchement.
Il ne se releva pas.
Le hurlement des sirènes recouvrit son silence.